Mes 17 Erreurs de Débutant en Van life | 100% Vécu !


Mes 17 Erreurs de Debutant en Van life


Bon, on ne va pas se mentir…les premières sorties en fourgon aménagé ou camping-car sont souvent catastrophiques ! Surtout pour les nouveaux initiés. Entre l’excitation de vivre en plein nature, le sentiment de liberté et la joie d’être en vacances…on oublie souvent de réfléchir à certains points critiques avant et pendant le voyage.


Afin de vous éviter de faire les mêmes erreurs (surtout pour les novices) nous avons compilé toutes les erreurs que nous (les rédacteurs) avons commise depuis plus de 10 ans dans nos fourgons aménagés.


C’est le moment d’aller prendre un verre et de savourer ce qui va suivre…😊


1. Déplier l’auvent coûte que coûte


Lors de la première sortie en fourgon aménagé, le soleil était tellement fort que fièrement nous déplions l’auvent. Nous étions dans les montagnes en hauteur et en moins de 5min une rafale de vent déchira l’auvent…il nous restait 3 semaines de vacances sous le soleil…sans auvent en plein mois de Juillet !


Leçon de vie : Vérifier la vitesse du vent avant de déplier l’auvent…même avec une légère brise on évite de le sortir.


2. Stationnement dans les rues bordées d'arbres


Mon quartier a de belles rues bordées d'arbres, donc lorsque je gare mon fourgon aménagé contre le trottoir devant la maison, je dois faire très attention aux arbres.

Même si nous faisons toujours attention, il a fallu d’une fois…lors un retour de vacance (12hrs de route dans la journée). Il était 20h on était tous fatigués, je gare le fourgon un peu plus loin que d’habitude et en voulant le coller au trottoir…BOUM ! Le lanterneau c’était accroché à une branche et a décidé de quitter le fourgon et vivre dans l’arbre…

Inutile de dire que le lendemain j'ai démarré la tronçonneuse et taillé tous les arbres de la rue.


Leçon de vie : Les arbres…peuvent-être agressifs, évitez-les.

3. Utilisation du détecteur de monoxyde de carbone intégré


Le détecteur de monoxyde de carbone intégré dans un camping-car est terrible. Oui, cela vous protège, mais ils s'éteignent malheureusement lorsqu'ils sont à court d'énergie. Ce qui signifie qu'ils s'éteignent tout le temps si vous abusez de la batterie cellule (ex. en regardant de façon très acharnée une série Netflix).


Lorsqu'ils se déclenchent, ils ne vous disent généralement pas s'ils se déclenchent à cause d'une faible puissance ou s'il y a une véritable urgence. Cela crée un scénario de panique au monoxyde de carbone dans le véhicule... Souvent les détecteurs de monoxyde de carbone se remettent en route tôt le matin quand les panneaux solaires commencent a recharger la batterie…il était souvent 6hr du matin quand le scénario de panique s’installait dans le fourgon aménagé…


Leçon de vie : Nous avons donc remplacé le détecteur de monoxyde de carbone intégré par un détecteur de monoxyde de carbone qui contient une pile de 10 ANS. Nous sommes protégés pour 10 ans et je n’ai pas à me soucier de cette fâcheuse alarme !

Mes 17 Erreurs de Debutant en Van life


4. Ne pas vérifier les pneus avant chaque voyage


Les pneus de fourgon aménagé ou camping-car sont le point de défaillance le plus courant et la raison la plus probable pour laquelle vous finirez par vous retrouver sur le bord de la route avec des voitures qui passent devant vous (sans même un regard).


Il y a trois choses qui nous ont fait découvrir les bords de route en fourgon aménagé.

  1. Utiliser des pneus bon marché, pas cher avec la fameuse promo à -70% !

  2. Conduire trop vite (plus de 50Km/h) sur des routes de gravier (ex. le chemin pour rejoindre le camping)

  3. Mettre trop de poids dans le véhicule ou ne pas équilibrer les charges donc trop de poids est sur un jeu de pneus.


Leçon de vie : Vérifiez la pression et la détérioration des pneus de camping-car avant chaque voyage. Pas d'excuses. Cela vaut la peine de vérifier, car cela peut sauver un voyage entier.


5. Prendre des virages trop vite


C’est une erreur que nous avons vue sur la route, un virage trop serre en sortie d’autoroute Espagnole…Le pauvre monsieur venait d’Allemagne a fini en tête à queue au milieu du rond-point !

Heureusement, personne n'a été blessé.


Vous connaissez tous ces panneaux de signalisation sur les virages serrés que vous ignorez généralement lorsque vous conduisez une voiture ?

Lors de la conduite d'un camping-car, ces signes deviennent extrêmement importants.


Leçon de vie : Ne prenez pas les courbes trop vite. Vous avez un centre de gravité beaucoup plus élevé dans un fourgon aménagé ou camping-car.


6. Caméra de recul


Une caméra de recul sur un camping-car n’est pas une option, c’est un équipement nécessaire. J'ai hésité lorsque j'ai acheté cette caméra de recul sans fil sur Amazon si c'était vraiment une dépense nécessaire. Cela m'a sauvé tant de fois !


Quand je suis à la station-service et que j'ai besoin de reculer et de tourner avec des voitures qui bougent tout autour de moi, lorsque je recule dans un camping et que je veux faire attention aux souches et aux branches d'arbres et bien d'autres situations m'ont évité d'endommager mon fourgon.

Dommage de ne pas l’avoir mise avant d’arracher le parechoc arrière sur un plot de béton dans un parking en centre-ville…

Pour moi, la caméra de recul est un choix entre dépenser un peu d'argent maintenant pour en acheter une ou dépenser beaucoup d'argent plus tard pour réparer son fourgon ou camping-car.

L'installation est un jeu d'enfant (moins de 10 minutes), et cela fonctionne parfaitement.


Ici, vous trouverez un article que nous avons écrit sur les cameras de reculs sans fils dispo.


7. Ne pas connaitre sa consommation d’essence


Je viens de rentrer d'un voyage où j'ai appris cette leçon à la dure. Nous avions l'intention de visiter une région en pleine forêt de Roumanie. C’est une région incroyablement cool mais aussi très éloignée. J'ai fait le plein d'essence dans la dernière petite ville et j'ai commencé à conduire dans la forêt.

Effectivement, la jauge d'essence a heurté la moitié du réservoir avant que nous ne nous rendions sur le site.

Sachant que nous devions revenir, nous avons dû arrêter notre voyage. Nous n'étions qu'à 80Km du camping, mais nous n'aurions pas eu assez d'essence pour retourner à la station-service la plus proche. Nous avons dû faire demi-tour et trouver un nouveau camping.


Leçon de vie : Vérifiez la consommation et la distance qui vous sépare de la première station essence lors de voyage en zone lointaine.

Mes 17 Erreurs de Debutant en Van life


8. Négliger d'hivernage


Votre fourgon aménagé ou camping-car contient beaucoup d'eau, même lorsque les réservoirs sont « vides », une petite quantité d'eau peut causer des problèmes en hiver. Vous devez vraiment faire un hivernage, et AVANT que les températures atteignent 0°C.

Lors du deuxième hiver de notre fourgon nous n’avions pas vidangé correctement les tuyaux…et lors de la remise en marche au printemps…grosse fuite !


Vous pouvez consulter notre article sur l'hivernage de camping car pour ne rien oublier.


Leçon de vie : L’hivernage doit être fait correctement, surtout si vous êtes dans une région de France froide en hivers.


9. Sécuriser le téléviseur avant le départ


Lors d’une sortie en week-end nous n’avions pas sécurisés la télé avant de partir, son bras oscillant la projeté contre un mur au premier rond-point…Evidement la télé n’a pas survécu. La série Netflix prévue est tombée à l’eau et on ne parle pas de la météo du week-end (pluie non-stop).


Leçon de vie : Toujours prendre l’iPad !


10. Pas prêt pour la van life !


Il y a quelques éléments essentiels à avoir avec vous dans le véhicule afin que vous puissiez éviter que des problèmes ne gâchent votre voyage.

Lors de mes premiers voyages, je partageais ce materiel entre la maison et le fourgon, mais après les avoir oubliés à plusieurs reprises, je viens d'en acheter pour les conserver dans le fourgon afin qu'ils soient dispo tout le temps.


Compresseur d'air pour pneus alimenté par un allume-cigare

Trousse de premiers secours

Boite à outils de base


Leçon de vie : Avoir le matériel ci-dessus dédié pour le fourgon aménagé ou camping-car.


11. Toujours vérifier l’extérieur du véhicule avant de prendre la route


Ne pas replier le marchepied, peut-être fatal à celui-ci…c’est du vécu ! Nous étions en camping sauvage dans l’Europe de l’Est et en décidant de reprendre la route un matin, j’oublie de replier le marchepied…Premier dos d’âne un énorme bruit se produit…la suite vous la connaissez !

Nous avons développé une règle toute bête qui nous a évité pas mal de problème…des dizaines de fois ! Chacun de nous, séparément, fait le tour du véhicule une fois avant de partir. Très souvent nous trouvons quelque chose que nous aurions manqué autrement.


Leçon de vie : Ne pas oublier la danse autour du fourgon avant de partir ! Ou sinon vous pouvez télécharger nos checklists et partir sereinement !


12. Vérifier les joints de votre toit


Les joints de toit doivent être vérifiés au moins une fois par an pour s'assurer qu'il n'y a pas de fissures, déchirures ou autre chose. Même une petite fissure peut être synonyme de désastre !

Les dégâts arrivent vite quand il pleut, toujours vérifier les joints du lanterneau cela vous évitera une inondation en pleine nuit au milieu de la pampa !


Leçon de vie : Toujours avoir une bâche dans le fourgon aménagé, pour bâcher le toit si besoin.

Mes 17 Erreurs de Debutant en Van life


13. Utilisez du papier toilette qui ne se dissout pas rapidement


Au lieu d’acheté un papier toilette très cher pour camping-car…nous avions acheté du papier toilette classique. Au bout de 4 jours on a vite compris l’erreur…je passe les détails !


Leçon de vie : Toujours être seigneur sur le papier toilette.


14. Laisser le fourgon à découvert


Une autre erreur à ne pas faire est de laisser votre fourgon aménagé ou camping-car à découvert. Vous économiserez de l'argent à long terme en payant une place couverte dans un entrepôt ou en achetant un abri d'auto bon marché chez vous.

Il suffit d’un trou dans le toit l'hiver et vous pourriez laisser entrer une énorme quantité d'eau. Croyez nous…une fissure autour du lanterneau peut causer beaucoup de problème.


Si vous ne pouvez pas le mettre à l’abris acheter une housse pour l’hiver. Ici, vous trouverez un guide d'achat sur les baches/housses pour camping-car.


15. Penser que votre fourgon est quatre saisons alors qu'il ne l'est pas


Lors de l’achat de notre fourgon nous avons été étonné de voir combien de vendeurs nous ont montrés des fourgons «quatre saisons» avec des conduites d’eau, des réservoirs et des tuyaux manifestement exposés et sans gaine de protection.

Toujours faire une inspection par vous-même avant d'acheter. Regardez sous le véhicule, et sur le toit. Y a-t-il des lignes évidentes sans isolation ni chauffage ? Faites une petite inspection et ne faites pas confiance au marketing !


16. Fermer le lanterneau quand on part


Lors de notre dernière sortie en fourgon nous décidons d'aller un soir au resto du coin, une petite averse pendant l'apéro et soudain on se souvient du lanterneau resté ouvert…Inutile de vous dire que même l’homme le plus rapide du monde Hussain Bolt ne pourra vous sauvez ! Résultat, un matelas trempé et une nuit très dure…


Leçon de vie : Toujours ferme le lanterneau en partant ou investir dans un lanterneau avec détecteur de pluie comme ici.

17. Oublier un robinet ouvert


Pour aider à évacuer l'eau après un voyage nous avions laissé un robinet ouvert, et évidemment nous ne l’avions pas refermé...L'erreur ! Quelques semaines passent et lors du voyage suivant nous remplissons les cuves et la…un bruit d’eau qui tombe par terre nous rappel à la réalité. Heureusement pas de dégât, jusque un gros nettoyage du sol.


Leçon de vie : Toujours vérifier les robinets avant le remplissage de la cuve d'eau.


En espérant que cela vous aidera à ne rien oublier, sinon vous pouvez toujours télécharger nos checklists et partir en voyage sereinement !




Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux !


92 vues